[Retour galerie Grandes Rousses]


Dénivelé : ~900 m.
Voilà déjà plusieurs semaines que cette destination me tente. Direction le massif de l'Oisans, en ce week-end de beau temps. Départ depuis la charmante commune de Besse, village typique de montagne. Il est 14h et le soleil cogne fort. L'ascension se fait assez lentement, la faute au poids transporté, le D700 et le sigma 24-70 mm, fraichement acquis, n'aidant rien à la situation. Le ciel est chargé lui aussi, mais rien de bien inquiétant. Deux heures plus tard, me voici au Col Saint-Georges, synonyme d'arrivée sur le plateau. Après une agréable traversée, un dernier coup de rein pour atteindre le lac noir, dont la beauté récompense les efforts fournis. Ce balcon face aux Ecrins offre une vue privilégiée sur les célèbres sommets du Parc National : Pic de la Grave, Rateau et l'inévitable Meije. Ces cimes, accrochées par les nuages, se dévoilent au fur et à mesure que le coucher de soleil approche. Sur le coup des 21h, le rideau se lève pour le spectacle des couleurs chaudes. Chaudes sont les couleurs, mais froide est l'atmosphère une fois la nuit tombée ; deux réveils nocturnes pour immortaliser la pleine Lune qui, hélas, a eu la mauvaise idée de se placer juste au-dessus des Ecrins, du coup, pas facile de composer...
Rebelote, le matin, aux aurores, me voilà posté, guêtant les cimes se parer de leur éphémère robe rougeoyante, une nouvelle fois un spectacle enivrant.
Retour à la voiture, point d'orgue d'une virée très éprouvante, mais compensée par la beauté des paysages...
26-27/06/2010