[Retour galerie Écrins]


Dénivelé : ~1150m.
Initialement annoncé pluvieux en début de semaine, le beau temps s'installa finalement ce week-end. L'occasion de retourner une nouvelle fois en altitude. Cette fois-ci, c'est au tour du massif des Ecrins, dans le Valbonnais. Le départ s'effectue depuis le charmant village de Valsenestre, à 1300 mètres. Si la virée du jour n'est pas très longue d'un point de vue kilomètres, elle n'en demeure pas moins relevée niveau dénivelé : près de 1150 mètres.
Elle se caractérise alors par une pente assez soutenue tout le long de la course, dans le vallon du ruisseau de la Fayolle. 3h15 sont nécessaires pour atteindre l'objectif de la journée : le Lac Labarre (2393m), sous le col de Romeïou (2439m). Pas un chat à l'horizon en ce début de soirée, hormis quelques moutons venus me rendre visite. Bien que le soleil soit encore présent, le fond de l'air est frais, très frais, dans ce radoucissement généralisé en France, d'autant plus qu'il règne un vent à décorner les boeufs. Voilà qui n'est pas rassurant pour le bivouac nocturne.
Entre temps, je remonte au col de Romeïou admirer les teintes crépusculaires particulièrement belles ce jour, puis de retourner se calfeutrer sous la tente. Helas, le sommeil ne vient pas, avec ce vacarme causé par les rafales de vent. Alors sur le coup des 23 heures, petite session de photographie nocturne, très intéressante avec cette pleine Lune et le ballet des nuages au-dessus du signal du Lauvitel.
Nouvelle session nocturne aux environs de 2h, là aussi pendant près d'une heure, dans une atmosphère quelque peu glaciale...
Après une nuit très (très) courte, me voici au poste dès 6h à veiller le lever du soleil. Une mer de nuages s'est installée dans la vallée de Valsenestre, et plus loin du coté du massif du Dévoluy, magnifiant le paysage matinal. 1h45 de descente plus tard, me revoici au point de départ, point d'orgue d'une belle mais fraiche balade.
24-25/07/2010