[Retour galerie Queyras]


Dénivelé : ~800m.
Après une nuit fraiche au fin fond de la vallée de la Clarée et un bon repas sur Briançon pour remettre du fuel dans les jambes, me voici paré pour arpenter un nouveau sommet. Et pas n'importe lequel, l'un des plus emblématiques du secteur, mondialement connu chez les géologues : le Chenaillet. Il s'agit en effet d'une vieille croûte océanique antéalpine qui, par le jeu de la tectonique, s'est retrouvée perchée en altitude.
Pour l'atteindre, j'ai opté pour l'itinéraire Sud, depuis Cervières (hameau de la Chau). D'ailleurs, l'accès au départ du sentier est quelque peu folklorique pour ma petite voiture citadine (chemin de montagne fort caillouteux).
La luminosité en ce jour est assez spéciale, un fin voile d'altitude tamise progressivement les lieux. Toutefois, le ciel bénéficie de nuages très caractériels, idéal pour agrémenter les compositions (surtout pour les noir & blanc). En à peine 2h30, les 800 mètres de dénivelé sont engloutis. La vue au sommet est contrastée : anthropisée au Nord avec les remontées mécaniques de Montgenèvre, quasi désertique au Sud vers la vallée de Cervières. Sans trop trainer, retour à la voiture, pas de bivouac pour cette fois !
Une rando sympa mais manquant singulièrement d'une bonne lumière.
13/10/2010