[Retour galerie Grands Causses]


Dénivelé : ~50m
Une fois n'est pas coutume, c'est bien loin de mes Alpes que je plante la tente. Profitant de quelques jours de vacances entre l'Aveyron, l'Hérault et la Lozère, c'est sur les Causses Méjean que mon choix s'est porté. Les sommets sont assurément moins hauts et plus arrondis, mais on retrouve malgré tout cette incroyable tranquillité, grâce à ces paysages très peu peuplés et marqués par l'agriculture. Le temps d'installer le bivouac que déjà le crépuscule approche. Si celui-ci resta timide, la suite tint toutes ses promesses. Tout d'abord la nuit bénéficia d'une belle pureté, les lieux étant distant de la pollution lumineuse. Mi-août oblige, un bon nombre d'étoiles filantes vinrent agrémenter la séance. Mais le spectacle n'en demeura pas terminé pour autant, au petit matin les nuages prirent d'incroyables teintes rougeâtres, embrasant l'atmosphère de manière éphémère...
Pour une première en ces lieux, on pourra dire que j'ai été gâté !
12-13/08/2012