[Retour galerie Aiguilles Rouges]


Dénivelé positif : ~300m
Dénivelé négatif : ~700m
Voilà presque 5 ans jour pour jour que je suis monté aux lacs noirs. Ayant photographiquement parlant évolué entre temps, l'envie me titillait franchement de retourner en ces lieux pour capter les meilleurs instants. En cette mi-août, je profite d'une fin de perturbation pour me rendre dans ce petit coin de paradis. L'ambiance au début de la sortie est très humide, l'ascension s'effectue dans les va-et-vient de la brume, qui enlace d'ailleurs les sommets du massifs du Mont-Blanc, pour mon plus grand plaisir (ça donne de la "matière" aux paysage). Arrivé au col de la Glière, les bouquetins sont toujours au rendez-vous, que nous suivrons jusqu'au premier lac noir. L'humidité ambiante me fait toutefois craindre le pire pour le coucher de soleil, puisqu'une brume s'installa pile sur le lac...mais, miracle, dans les dernières minutes des couleurs rougeoyantes, celle-ci disparut pour dévoiler le toit de l'Europe sous une belle robe rosâtre. La période nocturne ne fut pas en reste, la clarté du ciel permit d'immortaliser la voie lactée par-delà le Mont-Blanc (composition que j'envisageais depuis quelque temps déjà), et pour une fois, la pollution lumineuse fut une alliée, illuminant discrètement les sommets dans la pénombre. Enfin, la formidable ambiance de l'aube vint parachever cette virée dans l'un des plus beaux spots des Alpes, assurément.
16-17/08/2012