[Retour galerie Alpes Grées]


Dénivelé : ~700 m
L'automne est assurément la saison à ne rater sous aucun prétexte, la nature donnant un dernier souffle de vie avant son sommeil hivernal. Il y a des coins où la féérie automnale prend des allures de spectacle pour les yeux. La Haute-Tarentaise et le secteur du Monal en font partie. Faisant face à l'imposant Mont Pourri et ses glaciers, le site se compose d'un hameau traditionnel classé, dominé par un versant de mélèzes. Chacun sait que le résineux se pare d'une éphémère robe dorée fin octobre, offrant aux montagnes des contrastes et des couleurs particulièrement intéressants. Presque 4 ans jour pour jour, me revoici dans le secteur, avec pour objectif le lac du Clou. Après une semaine médiocre, la météo se fait pardonner en offrant des conditions anticycloniques idéales (trop, diront même certains !). L'ascension s'effectue dans une certaine euphorie tant le paysage est grandiose en cette saison. En un peu plus de 2h30, nous voici au lac, déjà dans l'ombre. Le terrain de jeu est varié, entre le plan d'eau, les sommets et le vallon du Clou. La Lune à deux tiers visible permet d'ailleurs quelques poses nocturnes peu communes pour l'oeil humain (ah...la magie de la photographie !). Après une nuit fraiche (températures négatives), réveil au alentours de 6h30. J'avais une idée bien précise pour immortaliser l'aube : avoir le lac et l'ensemble du Mont Pourri et ses glaciers dans la compo. Pas trop le choix que de faire 200 m de grimpette, au saut du lit et sans rien dans le ventre pour obtenir la vue d'ensemble. Mais cela en valait la peine, les couleurs matinales furent au rendez-vous !
Enfin, le retour me permit de profiter de la bonne orientation du soleil sur le hameau du Monal,un vrai décor de carte postale !
Une sortie qui aura tenu toutes ses promesses.
23-24/10/2012