Dimanche 11 novembre 2012 Après avoir vécu notre première "northern lights experience" la veille au soir, nous entamons notre journée par une petite balade autour de notre appartement. La vue qui nous est proposée est tout bonnement splendide : la mer, les roches émergeant de l'eau et les montagnes en arrière-plan illuminées par le soleil rasant. La petite brise, un décor de rêve, l'immensité, le silence seulement trahi par le brisement des vagues sur la côte...quelle exaltation ! le temps est limpide et doux (5°C). Nous prenons ensuite la route quelques minutes pour atteindre le proche col de Ballesvikskaret, à 171,5 m d'altitude. Pour profiter au mieux de la vue, nous marchons pendant une demi-heure dans près de 30 cm de neige (assez épuisant) pour atteindre un promontoire à près de 330 m d'altitude. Le panorama sur Ballesvika et le Gryllefjord est magnifique, mis en valeur par cette ambiance crépusculaire quasi constante entre 9h et 14h... Sur le trajet du retour de l'hôtel, nous manquons de nous farcir un troupeau de rennes déambulant sur la route ! A la mi-journée, il est temps de reprendre le volant, puisqu'environ 200 km nous séparent de l'hôtel du soir, à Harstad. Nous empruntons pour ce faire une route reculée dans les terres. L'absence de la mer se manifeste rapidement sur le thermomètre, puisqu'il descend sous la barre des -12°C, permettant à des nappes de brumes de s'installer dans les points bas. Nous arrivons à Harstad aux alentours de 18h. Le ciel est très couvert et la météo n'annonce pas d'amélioration. Pas de chasse aux aurores pour ce soir !