[Retour galerie Diois]


Dénivelé : ~400 m
La météo joue avec les grands écarts en cette mi-avril. Encore hivernales il y a quelques jours, les températures sont passées à estivales depuis le week-end dernier.
Pas question pour autant d'aller en haute montagne, le risque avalancheux étant très fort. Direction le "petit relief" du Diois, débarrassé de toute neige. Ce vaste massif se situe en rive gauche de la vallée du Rhône, délimité au nord par la Drôme et au sud par l'Eygues. La couverture forestière est très importante, limitant ainsi les choix pour avoir des sommets avec des vues panoramiques. Je jette donc mon dévolu sur la montagne de Couspeau. L'accès au point de départ s'effectue en voiture depuis Saint-Nazaire-le-Désert, en quittant la RD202, puis en empruntant une piste jusqu'au lieu-dit de Ronat. Par contre, ne vous fiez par à la carte IGN, totalement obsolète ! le "sentier" indiqué à la cote 1030m n'existe plus. Pour preuve, je l'ai cherché une vingtaine de minutes sans succès (à part un bon lacérage de jambes - forêt subméditerranéenne oblige). Il vous faut continuer jusqu'au lieu-dit du Clos Richard. Les quelques pancartes (ce qu'il en reste) vous indiqueront le chemin à emprunter.
En 1h me voici au sommet. Comme je le craignais, les conditions anticycloniques depuis plusieurs jours estompent les visibilités et les belles lumières crépusculaires. Heureusement, des nuages à l'ouest auront permis quelques belles percées.
Un petit mal de gorge anodin en début de rando se révèlera dans la nuit un vrai problème, grosse fatigue, douleurs et gros vertiges durant la session nocturne, me contraignant à écourter drastiquement la séance. Difficile également le lendemain matin à l'aurore, obligeant à prendre sur moi (l'histoire nous dira que c'était une belle angine, ah le fameux dicton du mois d'avril !).
Une sortie en demi-teinte : de beaux paysages mais peu de belles lumières et quelques soucis de santé...
15-16/04/2013