[Retour galerie Queyras]


Dénivelé : Environ 400 m
Depuis plusieurs années, c’est mon rituel à cette période : célébrer le Solstice d’été en montagne. J’ai donc profité de l’occasion pour prendre plusieurs jours et effectuer trois bivouacs consécutifs. Pour attaquer en douceur, le premier m’emmène près du Col d’Izoard, au lac de Souliers (2492 m). Les trois cents mètres de dénivelé sont rapidement engloutis, sous un beau soleil en cet après-midi. Ayant le temps et intrigué par cette crête au sud, je m’y rends. Celle-ci se termine sur des roches acérées et vertigineuses, sur lesquelles je me rends. La vue est superbe sur cette partie du Queyras. Je décide alors de rester ici pour le coucher de soleil. Malheureusement, des voiles et nuages débarquent du nord en fin de journée. J’ai beau patienter, le Soleil n’arrivera pas à percer la nébulosité. Je reprends alors le sac pour aller planter la tente près du lac de Souliers. Une fois n’est pas coutume, je ne serai pas seul. Un jeune originaire du coin a également prévu de dormir ici. Nous échangeons un peu à la tombée de la nuit puis gagnons chacun notre campement.
Je me réveille plusieurs fois durant la plus courte nuit de l’année, mais les voiles sont encore présents, faisant alors l’impasse sur les poses nocturnes. Le lendemain, vers 5h30, j’émerge. Les couleurs déjà vives dans le ciel me font presser le pas. Je m’habille en catastrophe, prends le matos, et me dirige au bord du lac à quelques mètres de mon bivouac : le Soleil éclaire par en-dessous les nuages, l’ambiance devient très orangée l’espace de quelques minutes. Tout juste le temps de faire quelques captations, le paysage redevient normal. Inutile d’insister, je retourne me coucher, jusqu’à 10 heures. Je plie tranquillement bagages et retourne à la voiture. 21-22/06/2018