• Le Taillefer (2857m)

    24 photos

    [Retour galerie Taillefer]


    Dénivelé : 1208m.
    Un week-end annoncé radieux, l'occasion une fois de plus d'aller fouler les sommets alpins ; objectif du jour : le Taillefer (2857m). Départ de Grenoble au petit matin, à 5h, direction le Lac du Poursollet (1649m). Les 400 premiers mètres sont facilement avalés, jusqu'au petit plateau où se blottit une série de petits lacs magnifiques, très appréciés par les pêcheurs et autres randonneurs. Mais il reste encore du chemin jusqu'au point culminant du massif. Le sentier monte à flanc de versant, dans les pierriers, une ascension assez technique et physique. Cependant, le jeu en vaut la chandelle, une fois l'objectif atteint, le panorama est magnifique : Belledonne, Vercors, Oisans, massif des Arves, Devoluy, Trièves...un bel aperçu des massifs isérois, tandis que l'inévitable seigneur Mont Blanc, en toile de fond, garde un oeil sur son territoire...
    Après une courte sieste, nous revoilà revenus au lac, mais le meilleur reste à venir, sur le plan photographique. Dans un premier temps, le coucher de soleil ouvre le bal, les couleurs sont époustouflantes, un dégradé de rouge, orange, jaune, rose à violet ! Deuxième étape, les nocturnes : pas le moindre nuage sur le secteur, l'occasion de réaliser quelques "folies astrales". Après une nuit très courte (et bien froide!), réveil à 5 heures pour capter le lever de soleil, encore de belles couleurs au rendez-vous ici. La boucle est bouclée, il est temps de rentrer au bercail, les jambes vides mais des souvenirs remplis.
    25-26/07/2009

  • Lac Fourchu (2068 m)

    20 photos

    [Retour galerie Taillefer]


    Dénivelé : ~400 m.
    Pour conclure ces vacances de fin de printemps, direction un endroit familier pour m'y être rendu en 2009 : le lac fourchu, dans le massif du Taillefer.
    La météo en ce premier jour de juin est estivale, il est bon d'aller prendre la fraicheur en altitude. Les 400 mètres de dénivelé s'effectuent sans grande difficulté (mais avec une bonne suée). Arrivé sur le plateau, je constate qu'il y reste encore de nombreux névés, preuve du rude hiver que nos montagnes ont subi. Le lac est même encore gelé par endroit ! quant au Taillefer, attendez encore 1 mois pour le gravir, il est encore bien crépi de blanc. Après avoir profité des magnifiques couleurs rougeatres du coucher de soleil, c'est au tour de la quasi pleine lune de m'occuper pendant environ 2h durant la nuit, éclairant les lieux comme en plein jour. Malheureusement, les couleurs matinales auront été discrètes sinon inexistantes, la faute à des voiles vers la frontière italienne. Une agréable sortie malgré tout.
    01-02/06/2012