[Retour galerie Vanoise]


Dénivelé cumulé : ~850m.
Après une nuit difficile, réveil à 5h50, pour partir à la fraîche, aux environs de 6h00, en direction du Col du Soufre, afin d'admirer le lever de soleil sur le glacier de Gébroulaz. Depuis le refuge, il faut une bonne heure pour atteindre l'objectif ; c'est in extremis que je parvins à me positionner idéalement pour capturer la précieuse et éphémère lumière matinale sur le Dôme de Polset, peu avant le Col du Soufre, sur l'une des moraines faisant face aux deux lacs pro-glaciaires, il est 7h30. Devant cette magnifique journée qui s'annonce, je décide de prolonger le plaisir en allant de l'autre coté du col du Soufre, goûter à l'ambiance glaciaire de Gébroulaz ; n'étant pas équipé et voyageant seul, je joue la carte de la sécurité en longeant le glacier sur sa moraine latérale ; en montant suffisamment, c'est avec surprise que se dévoile la Grande Casse, point culminant du massif et de la Savoie. Pensant faire le tour du monticule rocheux, c'est en constatant un abrupt de 50 mètres que je me résignai à rebrousser chemin par la même voie. Cependant la route jusqu'à l'Orgère est encore longue, très longue...trop longue...sur le chemin du retour, au niveau du refuge de Péclet-Polset, une douleur au genou commence à surgir, qui devient de plus en plus persistante à chaque enjambée...Le retour au point de départ se fera dans la douleur et au mental, ne pouvait plus plier la jambe dès le Col de Chavière...Et une tendinite de plus ! la deuxième en 1 an, qui risque de m'écarter des sentiers un certain temps. Ces quelque 17 kilomètres de la journée auront été de trop...
Une virée en Vanoise qui aurait pu être exceptionnelle sans cette blessure...
23/09/2009